Le monument aux Morts de Carbay par Charline CM1

Panneau sur le monument

bullet

La décision de le construire

En 1921, après la guerre, le maire de Carbay s'appelle Jean Raguin. Il est agriculteur à la Drumaie. Les conseillers municipaux s'appelaient messieurs : Macé, Bazin, Galisson, Bonneau, Hunault Guillet et Planté.

En début d'année, le préfet du Maine-et-Loire a envoyé une lettre à toutes les communes pour construire un monument aux Morts pour la Grande Guerre. C'est une décision prise par le gouvernement français pour rendre hommage à tous les morts de la Grande Guerre.

Le conseil municipal de Carbay se réunit le 22 août 1921 pour parler de cette construction. Il décide de le construire sur la Place de l'église car le terrain appartient à la commune. C'est l'entreprise Chabot Frères de Villepôt en Loire-Atlantique qui est choisi pour le construire.

bullet

Le coût du monument

Nous avons pu trouver aux archives de la mairie, le compte-rendu de cette réunion, et aussi un devis du monument. C'est un document qui montre combien le monument allait coûter avant d'être construit.

Le prix total de cette construction est de 3200 Francs, mais la commune ne peut donner que 1500 Francs. Des dons sont demandés qui apportent 1350 Francs. Il manquait encore 350 Francs. La commune a demandé à l'entreprise Chabot si elle pouvait la payer en deux fois. Sur le document on peut lire :

"Le concours de l'état n'a pas été demandé mais si le gouvernement accorde une subvention, cette somme viendra en atténuation du sacrifice consenti par la commune."

Sur le document, le conseil parle de sacrifice consenti. Cela montre que cette guerre n'était pas n'importe quoi, ils tenaient beaucoup à rendre hommage aux hommes qui sont partis mourir à la guerre.

bullet

Les différences

Le monument aux morts n'a pas vraiment été fait comme sur le plan.

Le haut n'est pas pareil. Il devait se finir en pointe. Mais une croix chrétienne a été rajouté alors que tous les monuments aux morts ne devaient pas avoir de signes religieux. Cela montre que la commune était très croyante à l'époque.

   

avant                           aujourd'hui

C'était pourtant la guerre 1914-1918, mais sur le devant du monument, c'est marqué 1914-1919. Cela est bizarre. C'est peut-être parce qu'un soldat Eugène Morin est mort en 1919, un an après l'armistice.

Il devait y avoir aussi une chaîne autour du monument mais elle n'existe plus.

Chaque année le monument est très fleuri par Jean, notre cantonnier et chaque 11 novembre il y a une cérémonie du Souvenir. On y dépose une gerbe de fleur et Mr le maire fait un discours.

Accueil Aperçu de nos travaux  -Relevés - la Grande Guerre  - Les soldats - On m'a raconté... - Ce qu'on pense de la guerre... - Nos liens favoris sur le sujet